CAE 29

Accueil du site > Actualités > Rando coop et grandes oreilles

Rando coop et grandes oreilles

Depuis quelques mois, les entrepreneurs de Chrysalide se retrouvent un mardi par mois par secteur géographique pour un Café coop. Certains d’entre eux ont décidé de continuer sur cette dynamique en organisant en juillet une Rando coop, que nous raconte Brigitte Blot.

Rando coop et grandes oreilles

« Rendez-vous à 10h devant l’église de Lanriec » avait dit Fabienne Quéré pour cette Rando coop sud-finistérienne. Nous étions sept au rendez-vous. Euh… non, finalement nous étions neuf en comptant l’âne philosophe Ioko et la chienne accordéon Choucroute.

Premier arrêt au Moulin à Mer au fond de l’anse éponyme. Sur la jetée, nous approchons cette étrange bâtisse de granit, inébranlable sentinelle brasseuse de marée. L’eau prend des teintes turquoise ; au pied d’énormes rochers ronds jaillit le mauve des bruyères.

Un petit en-cas s’impose vers midi. Au-dessus d’une crique, nous partageons quelques tranches de pain d’épice que Ioko est bien décidé à goûter et nous repartons, cœur léger et nez au vent. Mais soudain notre âne décide de nous ramener à la réalité à cause d’un simple escalier de bois. Sébastien tente de contrer le blocage ; l’équipe pousse, tire, l’encourage. Peine perdue. L’animal est tétanisé. Passer par la berge envasée ? Il refuse tout autant. De guerre lasse, Fabienne et Sébastien rebroussent chemin avec lui pour rattraper la route.

L’horizon est brouillé, le vent devient plus frais. Nous traversons la Pointe du Cabellou parmi les zones pavillonnaires, toujours par le GR 34. Les estomacs vides commencent à faire des bruits étranges, mais néanmoins explicites. Au fond d’une impasse, arrêt brutal : une nouvelle chicane bloque le passage. Impossible de la contourner puisque le chemin passe entre deux grillages. Argh ! Cette fois, tous ensemble faisons demi-tour. La faim continue à nous tourmenter. Ioko marche tranquillement : « Tous derrière et lui devant ». Ne va-t-on pas finir par manger cet âne récalcitrant ?

Enfin, nous voilà installés sous les arbres. Il était temps de se mettre à l’abri car un crachin sournois rampe depuis la mer. Ioko, au piquet, broute les herbes parfumées d’embrun, Choucroute se couche au milieu de la troupe. Elle goûte, au sens propre, au partage solidaire puisque tous lui offrent un peu de leur eau dans une boîte en plastique. Chacun fait un sort à ses victuailles dans un silence religieux. Il fait si frais que Nadine enfile ses pieds dans son sac à dos ! Nous rêvons d’une bonne boisson chaude. « Un vin chaud, ce serait de saison ! » suggère Eglantine. Hélas, en ce début juillet, personne n’a songé au Thermos.

Nous finissons le parcours face aux remparts de la ville close. Denis, toujours facétieux, imagine faire traverser la rivière à Ioko par le petit bac… Nous passons par le chantier naval sous les immenses coques des bateaux en construction.

Lorsque nous rejoignons les faubourgs de Lanriec, il reste un dernier obstacle à passer : une barrière cadenassée ferme le chemin. Il est possible de la contourner par… des barrières en chicane. Églantine tente de prendre un air détaché pour faire passer le bourricot. Que nenni ! Il bloque de nouveau. Puis, tout à coup, sans rien attendre de personne, monsieur Ioko suit gentiment Églantine sans broncher et se retrouve de l’autre côté ! Étonnant, non ?

Nous nous quittons à regret sur le parking, avec promesse d’organiser une autre rando coop, plus au nord cette fois. L’aventure peut continuer ! De préférence sans barrières anti-ânes…

Brigitte BLOT

juillet 2012

Les participants : Sébastien Bertrand, Brigitte Blot, Nadine Colin, Patrick Nicolas, Denis Prigent, Eglantine Quellier, Fabienne Quéré, Avec l’aimable participation de Ioko et Choucroute.

mardi 24 juillet 2012

Portfolio

CAE 29

Les Coopératives d’Activités et d’Emploi® du Finistère

51 rue Jeanne d'arc
29000 Quimper
Tél : 02 98 66 09 99
Fax : 02 98 87 10 80